Les Dames du Lac

Jeu de Rôle basé sur les légendes Arthurienne
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenade nocturne

Aller en bas 
AuteurMessage
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Promenade nocturne   Dim 2 Sep - 18:23

Étant vêtue telle une simple servante, la reine Guenièvre déambulait dans les longs couloirs en pleine nuit, guidée par une simple chandelle. Depuis le retour de son cher et tendre Lancelot, elle voulait pouvoir passer un peu plus de temps avec lui . Elle se rappelait ce mois où Arthur était partit en mission, chaque soir, elle et Lancelot avait partagés de si bons moments.

Elle arriva dans les couloirs qui menaient aux appartements des chevaliers de la Table Ronde, puis elle repéra avec facilité la chambre de Lancelot.

Jusqu'à maintenant, elle ne s'était pas faite remarqué par aucun gardes, pusque ceux-ci ne prêtent guère attention aux servantes, alors c'était, jusqu'à présent, un plan sans faille. Il ne restait seulement qu'à frapper à la porte de Lancelot puis d'attendre une réponse de son champion.

Ce qu'elle redoutait le plus, c'est quil ne soit pas seul ...

Car , bien évidement, il avait aussi le droit de passer du temps, avec sa femme. Dans le cas où Lancelot serait seul, il n'y aurait aucun problème. Dans le deuxième cas, elle devrait jouer le rôle d'une servante qui vient seulement porter une missive soit disant importante.

Elle l'avait déjà fait et elle n'avait pas peur, car elle se doutait bien que Lancelot la reconnaissait, car elle rougissait toujours lorsqu'elle le voyait. Mais bien évidement, toute les femmes rougissait en sa présence, seulement, Guenièvre, elle, en perdait presque la parole, surtout s'il ouvrait la porte , en étant torse nu ....

Elle frappa légèremnt, pour ne pas éveiller de soupçon aux alentours, et attendit bien patiement une quelconque réponse de son vaillant amant, espérant qu'il lui réponde et qu'il veuille bien lui faire une place à ses cotés, pour la nuit ...

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Lun 3 Sep - 17:57

Lancelot, qui était occupé à rédiger une missive à son bureau, entendit immédiatement les faibles coups portés à la porte ...
Le chevalier se redressa et resta interdit pendant un court instant : qui cela pouvait il être ? ...
Lancelot se leva, se saisit d'un candélabre et alla ouvrir en entrebaillant la porte : il éclaira le visage de celle qui semblait n'être qu'une simple servante et reconnut bien vite le doux visage de Guenièvre ...
Un large sourire illumina son visage et il ouvrit plus largement la porte ...
Même si Lancelot était plus que ravi de voir sa Reine apparaitre devant lui, en pleine nuit, il ne manifesta point son émotion et recula même de quelques pas ...
Il la considéra un court instant et demanda, indécis :


- Oui ma Reine ? ...
Que puis je pour vous ?! ...

Les deux amants étaient encore sur le seuil de la porte ...
Il s'agissait d'être plus que prudent ...

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Lun 3 Sep - 22:26

La jeune reine souffla sur sa chandelle, pour ne pas que la lumiere attire l'attention de quelqu'un qui pourrait passer dans le couloir.

Elle savait qu'il était très tard, mais le chevalier ne semblait pas dormir et elle, elle n'y arrivait pas du tout. Le temps qu'elle avait passé dans ses appartements, seule, elle n'avait cessé de réfléchir et de réfléchir.

Lancelot était devenu, pour Guenièvre, une terrible obsession. Jour et nuit, la seule image, la seule voix, la seule présence, qui résidait dans les pensées de la jeune reine, était ce courageux chevalier qu'était Lancelot.

Sans rien dire, elle entra dans la chambre de Lancelot et referma doucement la porte derriere elle. Toujours silencieuse, elle s'approcha de " Son " Lancelot puis lui offrit un baiser fort passioné, tout en posant ses mains autour de son cou.

Puis entre deux baisers elle lui chuchota à l'oreille :


" Vous vous rappellez, dans les jardins, je vous avais dit que nous devions être ensemble le moins souvent possible ? Eh bien, j'ai fait une erreur en disant cela, car je ne peux m'empêcher de vouloir être avec vous ...

Et ne vous avais-je pas mentionné que le mot "reine" perdait tout son sens lorsque c'est vous qui le prononciez ? "

Elle lui lanca un petit sourire moqueur, qui ne manquait certes pas de charme et posa un baiser brulant dans le cou du chevalier

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Jeu 6 Sep - 1:25

La petite tornade brune qu'était Guenièvre entra bien vite dans la chambre de son champion sans que celui ci ne puisse ( et ne veuille ) résister ...
Alors que Lancelot, éblouit qu'il était par le divin visage de sa bien aimée, restait muet et indécis, la Reine prit les choses en mains et embrassa fougueusement le chevalier ...
Tellement que ce dernier eut du mal a suivre et recevait plus qu'il ne donnait ...
Douce et intense extase ...
Entre deux séries de baisers enflammées, Guenièvre fit part à son bel ami de son intention de revenir sur ses paroles, dans les jardins ...
Lancelot, ravi, eut bien du mal a répondre :


- Comme ... il vous plaira ... ma reine ! ...
Et ... j'en suis très heureux ! ...


La Reine lui fit remarquer, avec espieglerie, que l'énoncé de son titre n'avait point de sens en de telles circonstances ...
Avant de lui administrer un tendre et passionné baiser dans le cou ! ...
Lancelot en frissona de plaisir et d'émotion avant de déclarer :


- Oui bien sur ... Ma rei ... Douce Guenièvre ! ...

Le chevalier esquissa un petit sourire narquois, puis, saisis par l'émotion, tomba à genoux au pied de la Reine et l'embrassa frénétiquement au niveau ... du ventre ...
Puis plaqua son visage tout contre le ventre ( hj :plat bien sur ^^ ) de sa chère Guenièvre ...
Quelques larmes perlèrent à ses yeux ...


- Je vous aimes, grand dieu, je vous aimes tant ! ...

Et il resta là, tel un fidèle vénérant sa déesse ...

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Jeu 6 Sep - 17:27

Guenièvre ne savait comment qualifier ce moment, qui était plus que passionné ... Elle avait du mal à contenir ce sentiment de désir qui brulait au fond de son être

Sa respiration s'était largement accélérée et son coeur battait à lui rompre la poitrine . Elle se laissait caresser par son bel amant qui se montrait extrement fougueux ... Portant une simple chemise de nuit assez légère, elle pouvait sentir, sur sa peau, les douces lèvres de Lancelot ...

À l'instant même où elle sentit les larmes du chevalier, elle se sentit soudainement mal. Elle croyait être la cause de ces larmes...

Elle s'agenouilla près de son preux et essuya, de ses mains délicates, les larmes qui perlaient sur le visage de Lance (hj: Voila un mignon surnom I love you )...

Après avoir posé un baiser sur sa joue, Gueny obligea le chevalier à se relever et l'entraina doucement vers le lit qui meublait la chambre. Elle passa ses bras autour du torse de son amant et lui caressa délicatement la nuque...

Puis, le forçant à s'étendre sur la couche, elle se pencha sur lui et posa sa main sur la poitrine de son humble héros ...


- Moi aussi je vous aime à la folie, Lancelot ...
Mon corps, ainsi que mon coeur vous appartiendra jusqu'à ma mort ... Et plus encore, car la mort ne pourra pas me séparer de vous ...
Jamais ...

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Dim 9 Sep - 0:52

Lancelot se laissa entrainer et allonger sur le lit presque à son corps défendant : mais pouvait t-on résister à la Reine ? ...
Bien sur il appréciait fortement ce moment d'intimité mais était dans le même temps rongé par la culpabilité ...
Aussi en entendant la dernière refléxion de Guenièvre, le chevalier se saisit des poignets de la Reine et tout en se redressant fit reculer doucement mais fermement la jeune femme ...
Halletant et les larmes aux yeux il lui lança, avec rudesse mais sans agressivité :


- Jusqu'à la mort ?! ...
Après notre mort ...
Nous irons bruler et nous consumer en enfer !! ...
Soyez en sûr ! ...
Ce sera le prix de notre trahison et de nos péchés !! ...

Lancelot se calma et lacha avec douceur les mains de Gueny ...
Puis il s'assoya dans son lit et contempla sa bien aimée avec tendresse ...


- Pardonnez moi ...
J'ai toujours l'impression de faire votre malheur ...
Sur cette terre, mais également pour le salut de votre âme ! ...
J'ai peur ... Guenièvre ! ...
J'ai peur pour vous ! ...

Le chevalier se leva et poursuivit :

- De plus veuillez m'excuser ...
Je dois finir de rédiger une missive ! ...

Lancelot revint alors a son bureau, reprit sa plume d'oie, et acheva de rédiger la si importante lettre ...


- Cette missive est destinée à nos troupes massées le long du mur d'Antonin ...
Car, comme vous le savez, les saxons occupent l'Orcanie et menacent d'envahir la Carmélide, votre patrie, le royaume de vos parents, avant de fondre sur la Bretagne ! ...
Nous devons donc renforcer nos défenses et le cas échéant, nous préparer à la guerre ...

Le chevalier lança une tendre oeillade à la Reine et esquissa un léger sourire ...

- Et votre bras ? ...
Votre blessure se cicatrice correctement ? ...
Ma pauvre amie ...

Le regard de Lancelot se durcit pendant un court instant :

- Repenser à ce moment me ... répugne ! ...
Scélérat d'Owen !! ...
Et dire que ce tyran sanguinaire ose se prétendre roi ...


Le champion de la reine enroula la missive puis cacheta la lettre ...
Il soupira et reporta son regard sur Guenièvre ...


- Bien des évènements se sont produits ces derniers jours ...
Comme si ... Camelot était devenu le centre de toutes les attaques et de tous les malheurs ! ...
Quand cela cessera t-il ? ...

Lancelot se releva et adressa un magnifique sourire à la reine ...
Il semblait enfin apaisé ...


- Votre simple vue me réconforte et me redonne courage ! ...
Ma douce, tendre et ... incomparable ... Guenièvre ! ...

Le chevalier revint vers Guenièvre et après s'être assis à côté d'elle sur le lit, l'étreignit de toute ses forces ...

- Pardonnez moi pour ... ces paroles ( hj : voir plus haut ^^ )
Ma très chère, mon amour ! ...
Pardonnez moi, si vous le pouvez ! ...

*Et que Dieu nous pardonne*

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Dim 9 Sep - 13:16

Guenièvre resta sans réaction lorsque le chevalier se saisit de ses poignets et prononça ces paroles qui eurent un effet de poignard. Ce n’était plus seulement lui qui avait les larmes aux yeux … mais elle aussi. Elle était peinée de savoir que son chevalier avait des remords quant à leur relation interdite … Certes il avait raison, tout deux iraient brûler droit en enfer, mais cela importait-il ?

Pour la jeune reine, cela n’importait pas … Elle se souciait guère de sa mort et de l’enfer, pourvu qu’elle puisse être heureuse avec son amant … Qu’elle puisse l’aimer de tout son cœur et de tout son corps …


- Pardonnez moi ...
J'ai toujours l'impression de faire votre malheur ...
Sur cette terre, mais également pour le salut de votre âme ! ...
J'ai peur ... Guenièvre ! ...
J'ai peur pour vous ! ...

Guenièvre avait réussi, jusqu’à maintenant, à ne pas trop pleurer, mais ces paroles, prononcées de la bouche de son amant, lui arrachèrent des larmes de souffrance, de tristesse. Elle l’étreignit puis lui dit :


- Lancelot …
Vous vous trompez gravement en pensant de telles choses …
Vous ne faites pas mon malheur … mais plutôt, mon bonheur …
Je ne suis heureuse que lorsque je suis dans vos bras … votre amour est, pour moi, un apaisement à ma souffrance …
Je ne pourrais m’imaginer vivre sans vous …

Lorsqu’il se leva pour aller à son bureau et finir son importante missive, la jeune souveraine ne fit rien pour l’en empêcher, mais ne la quitta pas du regard … Elle voulait qu’il comprenne à quel point elle était bien en sa présence …
À quel point il lui était cher …

Lorsqu’il lui parla du contenu de la missive qu’il écrivait, elle fit mine de ne pas écouter, désintéressée par le sujet, mais elle ne pu s’empêcher de penser à sa Carmélide …

Elle y avait laisser tant de souvenir, tellement de bons moments, mais elle ne pensait pas à ses parents … Elle ne les aimait pas … Ils l’avait donnée, tel un vulgaire objet, à un Roi qu’elle n’aimait pas …

Elle chassa ces arrières pensées puis répondit par un bref sourire à Lancelot lorsqu’il s’enquit de savoir l’état de son bras …


- Non …
La plaie s’est infectée, mais ça ne devrait pas être trop grave …
Je ferais venir un médecin demain, je peux attendre …

Elle ne voulait point que le chevalier s’inquiète … À première vue, elle était peut-être fragile, mais Guenièvre était forte et courageuse … Elle ne se laissait pas faire facilement…
Surtout pas par un félon qui se croyait le meilleur …

Lorsqu’il revint vers elle et l’étreignit en s’excusant, la jeune femme la serra elle aussi fortement dans ses bras, collant son corps près de celui du chevalier.

Elle voulait sentir le cœur de son amant battre au même rythme que le sien … Elle le voulait le voulait lui, mais comprenait-il à quel point leur corps et leur cœurs étaient liés ? Leurs êtres entiers étaient liés par un amour sans fin…

Bercée par les remords du chevalier elle lui susurra à l’oreille :


- Vous serez toujours pardonnez, Lancelot …
Toujours …

Elle posa ses lèvres sur celles de son bien aimé, lui offrant un langoureux baiser remplit de passion et de tendresse…
Voila que le désir qui avait naquit dans l’être de la reine refaisait surface et elle le caressa doucement, aventura ses mains câlines sous la chemise du chevalier …
Caressant ainsi, les muscles saillants de celui-ci …

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Mar 11 Sep - 18:43

- Vous serez toujours pardonnez, Lancelot …
Toujours …


Les paroles de la Reine réconfortèrent grandement son champion et amant : celui ci gratifia sa bien aimée de milles baisers ...
Sur sa bouche volupteuse bien sur, mais également sur ses douces joues d'albatre ...
Puis sur sa magnifique gorge, son cou parfait, ses épaules splendides, ses bras exquis ...
Lancelot ne se lassait pas d'honnorer sa reine comme il se devait, avec une fougue et une dévotion peu commune ...
Puis il s'interrompit, haletant, ne sachant s'il devait poursuivre et ...se montrer plus audacieux ...
C'était à Guenièvre d'en décider et à elle seule ...
Le chevalier contempla un petit moment la Reine, ne sachant quoi ajouter, puis se décida a commencer ...


- Comprenez que je sois quelque peu troublé par notre ... situation ...
Situation inhabituelle et déroutante ...
Cependant notre passion est bien réelle et notre ... amour aussi solide que tous les alliages du monde ! ...
Je vous suis tout dévoué et ce corps et âmes, pour toujours : soyez en sûr ! ...
Guenièvre ...

Lancelot se tût de nouveau, puis reprit, sur un ton plus léger :

- Vous souvenez vous également de notre projet de chevaucher ensemble aux allentours du château ? ...
Et bien sachez que je me tiens à votre entière disposition et n'attend donc plus que votre bon vouloir ! ...

Ceci dit, le chevalier se saisit de la si délicate main de Guenièvre et l'embrassa tendrement ...
Puis ajouta :


- Savez vous que vous êtes resplendissante ma très chère amie ? ...

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Mer 12 Sep - 17:26

- Savez vous que vous êtes resplendissante ma très chère amie ? ...

Guenievre sourit et rougit quelque peu à ce dernier commentaire et répondit:

- Et vous, très galant ...

Guenièvre ne pouvait pas vivre meilleur instant que celui-ci. Elle se laissait docilement embrasser par son fougueux champion ... Jamais un homme, autre que Lancelot, avait tant émeriveiller la jeune Reine ...

Bien sûr, elle ne faisait pas que se laisser embrasser, mais elle lui rendait ses baisers avec le ardeur et le même désir ...

Elle détacha completement la chamise du chevalier et la lui retira. Maintenant qu'il était torse nu, elle pouvait admirer toute la beauté et toute la sensualité de ce corps d'homme. Le simple contact avec sa peau fit frissoner Guenièvre ...

Elle le fit étendre sur le lit moelleux et se pencha ensuite sur lui ... Elle passa ses fins doigts sur les muscles saillants , finnissant sa course folle sur les larges épaules de Lancelot ...


- Lancelot ...
je suis également déconcertée par tout ceci, mais il m,est impossible de renier votre amour et votre dévouement, à mon égard ...
Je ne pourrais vivre sans votre présence ... Une seule année loin de vous, m'a fait souffert ... alors je souhaitais pouvoir passer au moins une nuit dans vos bras ...

Elle l'enlaça tendrement autour de la taille et colla ses lèvres contre celles de son amant ...

- À condition, bien sûr, que vous acceptiez , mon preux chevalier ...

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Jeu 13 Sep - 13:47

Elle l'enlaça tendrement autour de la taille et colla ses lèvres contre celles de son amant ...

-" À condition, bien sûr, que vous acceptiez , mon preux chevalier ..."


Aussi déconcerté qu'ému et ... fou de joie, Lancelot adressa un charmant sourire à Guenièvre et répondit, contenant sa propre excitation :

- Je suis à votre entier service, très chère ! ...

Avant d'embrasser fougueusement sa bien aimée tout en lui caressant délicatement les cheveux ...
Puis les mains du chevalier tombèrent sur les épaules de gueny et descendirent très lentement mais sûrement le long de ses bras, finirent par caresser les flans de la reine, puis ...
Lancelot se saisit de la taille ( de guèpe ) de sa chère souveraine et ...
Les deux amants finirent par rouler l'un sur l'autre, leurs embrassades et leurs caresses redoublant d'intensité ...
La Reine se retrouva de nouveau au dessus de Lancelot et alors ... la parade amoureuse prit fin et ... une transe indescriptible, une extase inouie s'empara des deux êtres et leur procura un plaisir inoubliable ...
Leurs deux âmes fusionnant pour un instant à l'image de leurs deux corps respectifs ...
Encore quelques soubressauts, quelques secondes d'intense bonheur, puis, épuisés, las, heureux, tremblants, transits, hors du temps, ailleurs, loin ... très loin de Camelot et de ses terribles réalités ... Guenièvre et son champion s'enlacèrent ...

Ce dernier, encore haletant, eut la force de prononcer :


- Je vous aimes ! ...

Avant de sombrer dans un sommeil profond ...
Non sans avoir au préalable, été assaillit par quelques pensées fugitives :


*Mon Dieu pardonnez lui et ... punissez moi ...*

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Jeu 13 Sep - 20:20

Leurs corps l'un contre l'autre, leurs mains qui s'amusaient à découvrir l'autre, leurs douces caresses qui s'était vite tranformées en caresses plus violentes et plus intenses, toute ces choses, et encore plus comblèrent la reine cette nuit-là ...

N'y avait-il pas plus grand plaisir, plus grande satisfaction que de partager un amour intense et pasionné, mais pourtant interdit ... ?
Non ...
Certes, il y avait longtemps que tous deux se conaissaient, et ce n'était pas la première fois qu'il unissait leur corps dans le péché de la chair, mais chaque fois était meilleure que la précédente ...

Jamais la Reine n'aurait pu se plaindre que son amant ne la comblait pas ... au contraire, il la comblait sans problème ...

Pendant ce long moments de baisers, de caresses et d'extase, le monde n'existit plus ... Ils étaient tout deux, enlacés et au Paradis ...

Lorsque leur ébats prirent fins, la jeune femme posa sa tête sur le torse de Lancelot et chercha la force de déposer encore quelques baisers, mais elle était trop épuisée par ces longues caresses ...


- Moi aussi ...

Elle s'endormit, le sourire au lèvres et bien que la nuit était particulièrement froide, Gueny n'eut pas froid. Collée contre son tendre chevalier, tous deux partageait leur chaleur ...

Habituée à se réveiller tôt, Guenièvre ouvrit les yeux un peu avant le lever du soleil, donc avant que l'effervessence du chateau ne débute. Voulant avoir une belle matiné avec son amant, elle se défit, delicateement, de l'étriente de Lancelot et se rhabilla.

Elle déambula dans les couloirs , jusqu'aux cuisines, prit quelques fruits, du pain et du lait de chèvre, puis retourna à la chambre du chevalier, dans le plus grand des silence ...

Arrivée, elle déposa tout cela sur une table, près du lit, retira sa chemise de nuit et vint se recoller contre son amant, qui someillait encore.
Lui offrant le plus doux des réveil, elle l'embrassa langoureusement sur la bouche ...

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelot
Grand Ecuyer d'Arthur et champion de la reine Guenièvre
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 41
Localisation : Camelot ou les chemins de traverse
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Dim 16 Sep - 20:06

Lorsque les douces lèvres de la Reine se posèrent sur celles de Lancelot, celui ci ouvrit les yeux et adressa un charmant sourire à sa bien aimée ...
Il se redressa parésseusement et vit immédiatement les victuailles posées sur le chevet ...


- Après cette magnifique nuit je trouve que cette matinée est des plus prométeuse ! ...
Car jamais encore je n'avais connu un moment aussi ... merveilleux ! ...
Ma chère amie ...

Lancelot gratifia Guenièvre d'un baise main, puis, l'embrassa tendrement sur sa divine bouche ...
Ensuite il se saisit d'un fruit et d'un morceau de pain et entreprit de mordre alternativement dans l'un et l'autre afin d'apaiser sa faim naissante ...
Ceci fait, il se désaltéra avec un verre de lait de chèvre et considéra avec tendresse sa reine qui imita bien vite son amant ...
Le chevalier s'allongea de nouveau, un sourire radieux aux lèvres ...


- Guenièvre ? ...
Me ferez vous l'honneur de me tenir compagnie en forêt, lors de ma promenade quotidienne ? ...
Je ne pense pas que les gens de la cour trouveront suspect le fait que la Reine soit escortée par son champion, lors de sa promenade matinale ! ...
Bien sur nous devrons quitter mes appartements l'un après l'autre, pour ne point éveiller les soupçons ! ...
En outre votre habit de servante devrait faire illusion ...
Qu'en pensez vous ? ...

Le fier regard de Lancelot croisa celui de sa douce et le chevalier tendit une main vers elle, l'invitant à s'en saisir ...

_________________
Je vous aimerai jusqu'à mon dernier souffle, ma Reine ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Guenièvre
Haute Reine de Bretagne
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 30
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Promenade nocturne   Dim 16 Sep - 21:41

Lorsque le chevalier se réveilla et lui sourit, Guenièvre lui rendit ce sourire très charmant. Elle aussi n'avait jamais connu d'instant aussi merveilleux et elle espérait que ce n'était pas le dernier ...

Bien que la reine n'avait pas très faim, elle mangea un peu car tout ces fruits avait l'air délicieux. Lorsque les deux amants eurent fini de prendre ce petit déjeuner au lit, la Reine regarda Lancelot s'allonger de nouveau ...

Qu'il était beau ... et séduisant ... Quelle femme au monde ne pouvait pas s'emballer en le voyant? Aucune ...
Il possédait un charme fou et son regard tendre chavirrait le coeur de toute femme ...

Elle écouta distretement les paroles de son champion, mais en saisit tout de même ses paroles ...

Lorsqu'il eut fini de parler et qu'il lui tendit la main, Guenièvre s'en saisit puis vint s'allonger sur Lancelot. Elle caressa son torse, son épaule, sa joue puis vint lui jouer dans les cheveux.


- Je pense que c'est une très bonne idée ... Lancelot ...
Notre dernière promenade, ensemble, remonte à longtemps
De plus, je ne pense pas quelqu'un nous supçonnes d'être amants ... Car ... vous avez une femme, deux enfants et ... et moi aussi j'ai un époux ...
Je fais le nécessaire de démontrer une parfaite fidèlité à Arthur et vous le faites avec votre épouse ...

Toutefois, vous avez raison, je ne crois pas prudent que nous sortions de vos appartements en même temps ... alors je vais aller à mes appartements dès maintenant, puisque le chateau est encore, relativement, calme ...

Elle embrass une nouvelle fois son amant puis se leva pour se rhabiler, rabbatit sa cape sur sa tête et fit un clin d'oeil à Lancelot ...

- À tout à l'heure ...

Elle ouvrit la porte puis sortit de la chambre de son champion, plus heureuse que jamais ...

_________________
Comment puis-je vivre déchirée par l'amour que je porte pour deux hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade nocturne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade nocturne
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Randonnée nocturne Sports et Loisirs Brasparts-Lannédern
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dames du Lac :: Royaume de Bretagne : Camelot :: Le château :: Les chambres des chevaliers :: La chambre de Sir Lancelot-
Sauter vers: