Les Dames du Lac

Jeu de Rôle basé sur les légendes Arthurienne
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La salle des dames

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Mer 18 Avr - 9:23

Nimue commenca à rire aux plaisanteries du chevalier, tout en ramassant les compresses tombées.

je vois que vous allez meiux en effet. Vous avez retrouver votre bon sens de l'humour.

Elle alla prendre la chamise du chevalier, qui était posée sur un fauteuil et la lui donna.

Tenez, je ne vous priverez pas de vos vêtements, quant à Dame morgane, je ne sais pas où elle est.

Elle posa sa main sur le front du chevalier, pour voir si la fièvre était encore là et la retira aussitôt:

Vous voilà guérit messire Perceval, seulement, je ne crois pas que vous devriez jouter ou combattre dans les prochains jours, simple fait de ne pas rammener ces symptômes de douleur qui vous fesaient tant souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Morgane
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle des dames   Mer 18 Avr - 9:55

Morgane était partie quelques temps prendre un peu l'air, question d'être un peu seule.

Elle était encore perdue dans ces pensées quand elle se rappela du chevalier qui se reposait...

Elle decida donc d'aller voir ce qu'il était devenu et meme si elle faisait confiance à Nimue, si maintenant il était réveillé il devait quitter cette salle des dames et aller dans ses appartements.

Elle entra donc et remarqua que Perceval était réveillé maintenant quoique un peu faible.
Elle s'approcha du couple et dit alors en souriant:
-Je suis là..alors vous aller bien...?
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Mer 18 Avr - 19:00

En entendant la voix de dame Morgane, Perceval sursauta. Très rapidement, il enfila sa chemise et, en s'approchant d'elle, lui répondit la même chose qu'à Nimue:

'' Tout va bien, mais seon quelques constations et le récit de cette chère demoiselle, je constate que j,ai fait une bonne peur à plusieurs d'entre vous. Semblerait-il, aussi, que vous ayez fait, à mon égard quelques gestes remarquables, je vous en remercie grandement, dame Morgane.''
Avec courtoisie, il s'inclina légèrement devant la femme. Puis, il ontinua:

'' Il reste que... malgré toute les bonnes explciations de demoiselle Nimue, il y a plusieurs détails qui m'échappent sur les malheurs qui me sont arrivés. Il faut dire que, dans mon esprit, il y a des endroits assez flous...''

Il se releva doucement en continuant à faire face à Morgane. Il semblait vraiment aller beaucoup mieux, mais les cernes sous ses yeux et le teint livide qu'il avait dans le visage démontrait que Perceval avait beaucoup souffert antécèdemment...

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetra
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle des dames   Jeu 19 Avr - 17:55

Après avoir dormi quelques heures, Demetra se decida de rejoindre les autres dames dans leur salle ayant remarqué que Arthur était partis.

Elle affichait un sourire sur un visage totalement radieu. Elle n'avait pas vraiment envie de tisser filer ou autre, elle detester cela...Non en venant là elle voulait se tenir au courant des dernières rumeurs ou potins qui pouvaient circuler dans ce chateau ou vivaient les personnes les plus influentes de toutes la Bretagne...

Elle voulait aussi voir ce qui pouvait se passer d'interresant même si en général il n'y avait pas de quoi en faire toute une histoire.
Mais elle était plutot de bonne humeur aujourd'hui donc elle pouvait tout supporter même les ragots de femmes sans cervelles dont l'ambition principale est de faire comme elles disent...des héritiers...

Demetra devait s'y résoudre quand même un jour...si elle voulais être reine comme elle le désirait tant elle devait donné un heritier au royaume où Guenièvre n'en ait pas capable...mais cela suffira-t-il ? certes non...

Demetra entra donc dans la salle des dames en constatant qu'il y avait un problème...Il n'y avait presque personne, la soeur du roi et la fille de Lancelot et un homme en plus...un chevalier qui paraissait mal.
*Qu'est ce que c'est encore cette fois ci* pensa-t-elle exaspérée.
Ce chateau ne tournait vraiment plus rond ces jours ci...Un chevalier malade, un faucon et puis quoi encore...pourquoi pas un pecor tant que l'on y est...
Mais elle constata que c'était grave, elle s'aprocha donc et demanda:

-Bonjour mesdames, sir perceval...que ce passe-t-il ici...vous aller bien sir...que faites vous là et...dans cette tenue...

Elle oublia ses reproches en voyant l'horrible visage fatigé du chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Jeu 19 Avr - 18:56

Perceval avait été tout aussi surpris en entendant la voix de la maîtresse. Il constatait véritablement qu'il avait fait plus d'émoi au château que Nimue voulait lui laisser présager. En affichant un joli sourire, Perceval se retourna pour être face à Demetra et lui dit:

'' N'ayez crainte, je ne devrais pas tarder à partir d'ici! Il me faut simplement remercier dame Morgane comme il se doit pour m'avoir sauvé d'un mal étrange... Par contre, apaisez vos peurs, je vous en prie, puisque maintenant, je me sens bien, quoiqu'assez exténué... Et vous, gente dame, vous allez bien?''

Il se mit alors à penser comment sa honte allait être grande quand toutes les femmes de ce royaume allaient décidé de venir ici ou quand les cancans habituels allaient aller à bon train! Cependant, il faudrait bien qu'il se fasse une raison, un jour, personne n'est exempté de la malchance... Ceci est tandis, Perceval avait hâte de quitter la salle, mais n'en fit rien.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle des dames   Ven 20 Avr - 9:39

Morgane fut ravie de constater que le chevalier pouvait parler et avait presque retrouver tous ces esprits. Cependant, il était encore confus même s'il devait maintenant quitter la salle des dames et aller se reposer dans ces appartements :

-Oh mais c'est tout à fait normal, cependant je crois que maintenant il faudrait que vous appeliez un valet et que vous alliez vous reposer dans votre chambre...ici ce n'est pas vraiment l'endois idéal...

Morgane décida alors d'essayer de le rassurer en lui disant ce qu'elle savait même si c'était à Nimue de lui dire...

-Eh bien je n'ai pas vu grand-chose... Je me promenais dans les jardins... J'ai vu Dame Nimue courir au château et vous étiez au sol, vous avec perdu connaissance. Plus tard vous formuliez des paroles incompréhensibles, sur l'enfer, les anges...mais vous déliriez alors...

C'est alors que quelqu'un entra... C'était Demetra, la maîtresse d'Arthur...
Elle fronça un peu les sourcils, elle avait demander à ne pas être dérangée, mais maintenant que le chevalier allait regagner ces appartements il n'y avait plus vraiment de problèmes. Morgane la salua donc :

-Oh bonjour dame Demetra, oui vous pouvez entrer tout va bien maintenant, ce chevalier va aller se reposer dans ces appartements maintenant, il faudra appeler un valet, mais...

Elle se dit qu'après toutes ces péripéties, elle allait enfin pouvoir voir son frère... il fallait qu'elle lui parle d'un sujet sérieux... Elle avait entendu parler d'une histoire de mariage forcé pour Élisabeth...Morgane ne pouvait plus supporter cela....

C'est alors qu'elle eu un léger malaise... Du feu... du sang...des larmes...des cris...
Encore et toujours cette même vision.
Du malheurs, beaucoup de malheurs...Il fallait faire en sorte que tout cela ne se produise pas..
Elle s'asseya sur un fauteuil mais cela ne fit qu'empirer...Elle voyait des femmes courir dans un univers fait de coup, de feu, de sang, de tortures...
Elle vit un homme en noir, au regard cruel alors qu'il parlait de paix et d'amour...Ses yeux étaient de feu, et sa bouche crachait ces mots tel du venin mortel...Il était le mal incarné mais parlais de bien et d'amour...Il ne pense qu'a manipuler les gens plus faible qui cherche quelque chose au lieu de les aider...Il se transforma en chauve souris et de ses ailes noires couvra le ciel...La nuit éternelle...
Et puis plus rien, le néant, la fin... tous les soldats sont morts, il n'y a plus de bataille, c'est fini... Nous avons perdu...

Morgane reprit alors conscience...Elle se désolait de voir que ces gens aient pu assister à cela... comment rester crédible... comment ne pas se faire passer pour une folle maintenant...

Elle essaya de parler et dit non sans difficultés :

-Oh ce n'est rien, juste un petit malaise...je suis très fatigée...et je n'ai pas beaucoup mangé ces jour ci...

Reprenant bien vite ses forces, elle s'adressa à Demetra et lui demanda d'un ton sec qu'elle ne pouvait pas maitriser :

-Dites moi s'il vous plait, savez vous ou est mon frère, il faut absolument que je lui parle, c'est une question de vie ou de mort...

L'heure était grave, la roue du destin était enclanchée...
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Sam 21 Avr - 16:13

Perceval sourit à celle qui lui avait apporté tant d'aides, puis il lui dit doucement:

'' Vous savez, les pires maux partent souvent des plus grandes fatigues, faites attention à vous! Surtout, ne vous attardez plus trop à moi, je croyais que je devrais pouvoir me débrouiller pour monter à ma chambre sans escorte d'un valet. Je m'en sens capable, dame! Vous davez, j'ai déjà vécu pire... Pour ce qui est de votre frère, vous me verrez dans l'impossibilité de vous répondre. ''

" Des anges et des démons? Qu'est-ce que cela signifie? Quel était donc ce délire?Quel est donc ce rêve? Quel beau visage illuminé porte cet enfant..." pensa-t-il maintenant perdu dans ses pensées.

Secrètement, le chevalier ne savait pas pourquoi il avait un tel désir de se faire reconduire à sa chambre par la demosielle portant le nom de Nimue. Sans s'en rendre compte, son regard bifurqua vers elle et, avec mégarde, il croisa le sien. Soudain, ses joues s'empourprèrent légèrement.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Sam 21 Avr - 22:58

Nimue , qui n’avait pas dit un mot depuis l’arrivée de Morgane, se sentait extremement mal de ce qu’elle avait fait. Elle aurait aimé tout avouer au chevalier et s’excuser , mais la présence de d’utre personne la mettait mal a l’aise. Puis lorsqu’elle croisa le regard du chevalier , elle sentit son cœur battre encore plus fort, que quand elle l’avait embrassé. À ce moment elle aurait tou donner pour se retrouver seule avec lui. Elle détourna son regard et brusquement elle se leva.


Elle n’arrivait pas du tout à formuler une phrase. C’est comme si tout autour d’elle se dissipait sous ses pieds. Elle se dirigea vers la fenêtre pour y respirer un peu d’air frais et elle fonça, par mégarde dans le chevalier. Elle le regarda dans les yeux et trembla, non de peur, mais de désir. Un désir intense qu’elle avait ressentie en touchant, quelques temps avant, le torse nu du chevalier.


« Je …je suis désolée…Sir… »

Sa respiration s’accélérait et son désir s’intensifiait, elle n’était pas capable de détourner son regard du torse que l’on entrevoyait puis que le chemise était un peu humide et pas attachée au complet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Sam 21 Avr - 23:54

Le gaucherie que la jolie demoiselle que, Perceval avait obseré par égarement, le surprenait grandement. Spontanémment, il lui dit:

'' Non, non, demoiselle, ne vous excusez pas, ce n'est rien! Ne partez donc pas si vite non plus! J'ai remercié dame Morgane, mais je n'ai pas oublié pour autant votre dévouement! Si vous ne trouvez aucun prétexte pour me dire non, j'aimerais bien être escorté finalement... par vous! J'ai quelques mots que... j'aimerais bien vous adressee et... quitter, de même, cette salle des dames tout de suite!''

Perceval prit conscience de ses paroles après qu'il les aient dit.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!


Dernière édition par le Dim 22 Avr - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Dim 22 Avr - 12:37

Se demandant comment elle pouvait se sortir de cette situation, elle cherchait un prétexe pour dire non, au chevalier , mais quelque chose au faond d'elle disait de dire le contraire. Une force inconnue lui disait d'accepter la proposition du chevalier.

J'ai...je dois également vous parler de certaines choses . J'accepte donc votre proposition de vous escorter jusqu'à votre...chambre.

Intérieurement, la jeune demoiselle se préparati à tout lui avouer. à avouer qu'elle avait profiter de lui. Bien sur, c'était une vérité qui lui fesait mal d'avouer, mais elle avait appris à vivre avec les conséquences de ses actes. Elle lui tendit nerveusement la main et le regarda comme si elle était un peu insécure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: La salle des dames   Dim 22 Avr - 17:29

Il s'inclina donc une dernière fois devant Morgane, s'excusa de ne pas avoir pu lui dire où était Arthur, salua les dames de la salles (spécialement Démetra), puis, tenant toujours la main de la demoiselle, il finit par sortir de la salle. Une fois furent-ils seuls et à l'extérieur de la salle, Perceval s'exclama:

'' Bon, allons-y maintenant!!''

( Nimue, t'auras juste à faire le sujet dans les chambres des chevaliers. Appelle-le: chambre de Perceval! S.t.p! J'aimerais que ce soit toi, étant donné que c'est toi qui escorte le chevalier et que c'est toi qui doit bouger maintenant! ^^ Merci.)

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetra
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle des dames   Mer 25 Avr - 9:19

Demetra se retrouva seule une fois de plus mais dans la salle des dames cette fois ci...
Elle salua le chevalier et la noble dame quand ils sortirent de la pièce puis une fois seule elle soupira.
Il ne se passe rien décidement dans ce chateau qui est cencé être le lieu de pouvoir le plus important de toute la Bretagne...Certes en cette période de paix il n'y avait aucun problème particulier et elle ne désirait pas la guerre mais une fête, une petite reception avec des chefs d'êtats importants avec leur femmes, de la musique, de la danse, des tournois, et les nobles chevaliers qui portent les couleurs de leur dames...

Demetra révait derrière la fenêtre en regardant les magnifiques jardins..Que pouvait-elle faire d'autre à part rever en cet instant. Ce serait bientot le printemps et si la paix perdure des fêtes devraient être à nouveau organisées.

Tous ces projets pour l'avenir étaient pour l'instant impossibles à réaliser, elle le savait, et elle s'inquiétait, elle avait peur d'attendre trop longtemps et qu'il soit trop tard ensuite pour agir. Et tous ces obstacles qui se présentaient à elle, cette horrible reine, son origine d'un millieu modeste et puis le reste...
Aurait-elle le courage d'aller jusqu'au bout, de vivre une nouvelle vie et surtout de s'y faire...Elle avait la détermination elle aimait Arthur mais était-elle a la hauteur de tout ces défis...

Elle ne pouvait plus être là seule isolée, elle voulait agir maintenant, tout de suite mais elle devait attendre si sa plus grande ambition avait des chances de se réaliser.

Ses plus grandes peurs étaient de ne pas vaincre et les obstacles et aussi de ne pas être assez courageuse poue continuer...mais elle préféra ne plus se poser de questions pour aujourd'hui sinon elle aillait sombrer dans un êtat dépréssif...
Elle décida de s'assoir et de se vider la tête en filant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle des dames   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle des dames
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dames du Lac :: Archives :: Archives du Royaume de Camelot :: La salle des dames-
Sauter vers: