Les Dames du Lac

Jeu de Rôle basé sur les légendes Arthurienne
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Solitude et désespoir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 22 Mai - 23:02

Galahad imita sa soeur et s'inclina devant Vivane,. Puis il s'agenouilla auprès de son maitre et tenta de le réveiller.

Maitre, La Dame du Lac est là, celle que vous cherchiez.

Celui ci ne broncha pas d'un cil alors Galahad renversa le resta de sa gourde d'eau sur le chevalier. le jeune écuyer regarda la Dame et la supplia.

L'eau de votre lac a cicatrisé ses blessures, mais il reste faible puisque ses blessures saignaient abondement et étaient profondes. S'il perdait encore du sang il mourrait, et je ne crains qu'il soit en train de mourir. Il est trop faible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
viviane
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 22 Mai - 23:28

Viviane observa les deux jeunes gens pendant qu'ils s'activaient a étendre le blessé, et pensa qu'elle ne s'était pas trompée: Nimue avait tout a fait l'étoffe d'une prêtresse, il faudrait qu'elle songe a lui en parler...mais l'heure ne s'y prêtais pas, aussi elle remit cette discussion a plus tard.

Viviane, s'approcha en silence du corps inanimé de Perceval et s'agenouilla a ses cotés. Elle posa une main sur son front gelé et l'autre main sur son plexus, tentant d'insuffler de l'énergie dans ce corps très affaiblit. Elle resta dans cette position de longues minutes, ou peut être était-ce des heures...
Le corps de Perceval retrouva peu a peu de la chaleur, ses joues reprirent quelque couleurs et Viviane comprit qu'il était tiré d'affaire.

Comme pour elle même, elle murmura
Il vivra puisque telle est la volonté de la déesse!

Puis elle se tourna vers les deux jeunes gens et les observa attentivement

Dites moi ce que vous faites ici et pour quelle cause vous mettez votre vie en danger, en vous aventurant sur un territoire sacré sans y avoir été préparé! Ensuite nous déciderons de ce qu'il convient de faire...
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Jeu 24 Mai - 23:42

Pendant ces longues heures d'infusion d'énergie, Perceval avait ressentiti une étrange sensation dans tout son être, une sensation qui le tira vite de ses rêves pour le ramener à la réalité. Brusquement, il ouvrit les yeux. La première chose qu'il vit en ouvrant ceux-ci fut la chère dame du Lac agenouillée à côté de lui. Puis, il remarqua que le décor de la forêt était toujours présent, ce qui signifiait qu'ils n'étaient pas au château, mais encore à Brocéliande: cette forêt maudite. Ensuite, doucement, il commença à mouvoir ses membres, se rappellant avoir été paralysé un peu plus tôt.

" Viviane avait sans doute quelque chose à voir là-dedans...'' se dit-il.

Il était content de voir qu'il pouvait de nouveau bouger et qu'il était enfin en présence de Viviane. Quoique maintenant qu'il avait réalisé bien des hoses, il était plus gênée de lui parler. Par contre, il voulait quand même s'éclaircir sur certains points!

Pour montrer sa reconnaissance qu'il devait sans doute avoir envers la Dame du Lac à qui il avait pardonné d'une injustice qu'il lui avait attribué et qu'il était presque certain qu'elle était attribuable à une impasse, Perceval se releva, tout d'abord, en s'appuyant à sa monture, pour finalement se redresser bien droit, aussi fier que d'habitude, très aisément. Gentiement, il dit:

'' Bien le bonjour, chère Dame! Puis-je me permettre de savoir depuis quand vous êtes là à m'observer?''

Le chevalier commençait par une salutation courtoise. Il ne voulait rien demander ou dire d'autre avant que la grande Viviane ne lui en donne l'autorisatio. Évidement, il n'avait rien entendu de la conversation entre les petits-enfants et la Dame, puisqu'il était trop faible à ce moment... Puis, soudain inquiet de savoir ce qui en était advenu de Galahad, il le rechercha du regard. Quand il l'aperçut, il soutint son regard d'une manière emplie de reconnaissances. C'est alors qu'il se rendit compte que Nimue était toujours avec eux... Avait-il eu raison de s'inquièter pour elle, n'avait-elle pu rentrer au château? Ne voulant certes pas être trop déconcentré pour discuter avec la Dame du Lac, il retourna son attention vers elle.

* Est-ce que cela est encore nécessaire? En tout cas, vaut mieux aller au bout du bout!*pensa-t-il.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Ven 25 Mai - 21:25

Nimue se rejuit lorsque le chevalier releva. Elle qui croyait quelques instants plut tot l'avoir perdu. Elle aurait voulut lui sauter au coup, mais se résigna puisque Viviane et Galahad étaient là.

Je suis contente que vous allez mieux.

Elle lui adressa le plus radieux des sourires et lui expliqua un peu la situation:

La Dame Du Lac vient d,arriver, elle vous à porter secours.

Puis sans rien autre ajouter , elle monta sur sa monture.

Je me dois de partir immédiatement, je ne devrais pas être ici, mais au château. Il ne me reste plus grande route à faire. J'espere vous voir tou à l'heure au chateau!

Elle fit demi tour et galopa vers la forteresse de Camelot, se retournant pour faire un clin d'oeil`furtif à Perceval.

*Oui...j'espere grandement vous voir ce soir...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Ven 25 Mai - 21:45

J'aurais bien voulu rester à Camelot, mais je suis le nouvel écuyer de Sir Perceval.

Certes Galahad serait resté à Camelot avec tous les evenements. Puis il fut content de revoir son maitre ne bonne forme. Son état était de sa faute et il s'en voulait,mais il crut bien qu'il ne lui en tiendrait pas rancune.

Puis sa soeur partie in extremis. Il reporta son attention sur Perceval puis alternant son regard sur son maitre et La Dame du Lac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Ven 25 Mai - 22:10

Cependant, il n'en pouvait plus, il ne pouvait plus attendre. Surtout en attendant les dires de son écuyer.

* J'aurais dû être plus attentif à ce qu'il me disait à propos de sa non assurance de l'intérêt de venir ici et rester à Camelot!*

'' Galahad dit la vérité, il a m'a suivi par ces devoirs d'écuyer. Toutefois, je crains m'avoir fait duper. Je suis venu ici parce qu'un rêve m'a fait croire que vous déteniez les réponses à mes questions. Par contre, plusieurs évènements récents, me faisant croire à l'intervention du Malin, me porte à croire que les songes que j'ai eu étaient plus un piège qu'une prémonition... Croyez-vous aux forces obscures?''

Il cessa tout de suite son discours. Il ne voulait pas tout dévoiler d'un coup ce qu'il avait remarqué et vécu. Il trouvait plus poli d'attendre la réaction de Viviane à ces propos étranges.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viviane
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Sam 26 Mai - 9:16

Sachez que le malin n'existe que dans le coeur et l'esprit des hommes, la Déesse est a la fois bonne et mauvaise. Il existe un ordre naturel des choses. Les évènements qui vous sont arrivés ne sont pas la faute de quelque esprit malin... Vous n'étiez pas préparé a entrer dans un lieu sacré et c'est la seule explication!

Viviane se ressaisit
Mais vous éludez mes questions!
Je vous ai demandé pourquoi vous vouliez me voir.
Si vous êtes a la recherche de la vérité, vous la trouverez a l'intérieur de vous même, toutefois je peux vous aider a la trouver.


Viviane entreprit alors d'établir le campement pour la nuit.

En attendant, allez donc chercher du bois pour faire du feu, il est trop tard pour trouver un meilleur abri, nous passerons donc la nuit ici, ce qui nous permettra de discuter un peu et de mieux nous connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Sam 26 Mai - 17:52

Le chevalier n'était pas certain d'avoir tout compris ce que Viviane avait dit. Ces dires étaient très songés et surtout emplis de sagesse. Ensuite, Perceval se prosterna devant la Dame du Lac. De ce fait, il voulait lui montrer son grand respect face à elle et son acceptation de cette si belle invitation a passer la nuit à ses côtés.

'' Très bien, Galahad et moi irons donc faire cela. Toutefois, si je peux me le permettre... Pourrais-je savoir pourquoi il y a, sur certains arbres, d'étranges symboles? Symboles qui ont attirés mon jeune écuyer vers eux et qui a, par la suite, attiré, la foudre? Puis-je le savoir ou ceci est un trop grand mystère pour un homme encore en quête de la vérité?''

Il fit un alors un signe à Galahad de débuter à aller chercher du bois pendant qu'il obtiendrait cette réponse. Ensuite, il allait le rejoindre.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Sam 26 Mai - 22:34

La discussion sur le malin embrouilla un peu Galahad. Fatigué, il ne prit meme pas le temps de reflechir aux paroles de son maitre.

Vaut mieux laisser les discussions adultes aux adultes.

Executant, Galahad alla chercher du bois. Ne se precipitant pas, il marcha d'un pas normal, donnant un coup de temps en temps sur nue ou deux roches qui jonchaiit le sol. Il prit quelques morceaux de bois qui trainait sur le sol et se mit à siffler laissant le temps s'écouler à sa guise.

Avant que son maitre put venir le rejoindre, il apporta ce que La Dame du Lac avait demandé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
viviane
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Lun 28 Mai - 19:28

Viviane était un peu lasse. Maintenant que le chevalier était sauvé, elle s'occupa de son cheval, l'installant le mieux possible, avec assez de longe pour qu'il puisse se nourrir de la végétaton luxuriante de Brocéliande.

Emue,elle suivit du regard son petit fils, se disant qu'il avait hérité des traits et du caractère de son père. Il deviendrait certainement un valeureux chevalier, mais qu'en était il de ses croyances? Etait-il chrétien? Avait il été élevé dans la sagesse d'Avalon? Ses trop peu nombreux contacts avec son fils ne lui avaient pas permis d'avoir connaissance de l'éducation qu'il avait donné au sien. Nimue, semblait avoir hérité du sang d'Avalon. Elle aurait aimé qu'elle restât plus longtemps avec eux mais la place d'une jeune fille de son rang était dans un chateau, du moins pour le moment.

Quand au chevalier Perceval, il était chrétien, ses allusions au "Malin", comme il disait, ne laissaient pas de doutes. Toutefois, il ne représentait aucune menace et paraissait avide de connaissance. Elle décida qu'elle ne lui révèlerait pas tout ce soir, pour un non initié, il en avait assez vu comme ça.
Viviane, après un moment perdue dans ses réflexions, répondit a Perceval, d'une voix calme et apaisante.

"Vous aviez raison tout a l'heure, en affirmant que vous n'étiez pas encore prêt a connaitre ce mystère."

Viviane se leva au retour de son petit fils.
"Merci mon enfant."

Elle alluma un feu, un des premiers savoirs faires que l'on ensegnait a une future prêtresse.

"Seigneur Perceval, votre question trouvera sa réponse en temps voulu, et si vous le désirez vraiment.
Pourquoi être venu ici, en Brocéliande?"
Revenir en haut Aller en bas
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 29 Mai - 19:28

Perceval avait trouvé que Galahad avait été rapide et qu'il avait fait preuve de tant d'initiative, qu'il se demandait encore si le jeune écuyer avait vraiment besoin encore de son mentor. Perceval avait la nette impression que le jeune homme était aussi mature que tous chevaliers de l'Ordre. Bref, il s'attendait qu'on l'adoube bientôt. Du moins, lorsqu'il aurait fait, avec lui, un combat dans les règles de l'art. C'est-à-dire, sans l'intervention, cette fois, des forces obscures qu'il cherchait tant à comprendre la signification! Satisfait du travail du jeune homme, il lui sourit et lui dit:

'' Après une telle journée, vous devez sans doute mourir de fatigue. Approchez-vous donc de votre maître et de cette si gentille dame. Puis, asseyons-nous autour du feu. Ainsi, nous pourrons converser alégrement. Toutefois, je ne vous forcerez pas à rester éveillé jusqu'à la fin de la discussion. Par contre, j'apprécierais grandement, autant que cette chère Dame, sans doute, à votre présence, du moins, pour débuter la conversation... Disons que je crois qu'il y a une partie de l,histoire que vous connaissez mieux que moi...''

Espérant que Viviane et Galahad aimeraient l'idée, il alla chercher trois pierres et les installa autour du feu. Puis, s'asseyant sur celle de droite, il trouva plus courtois de tout de suite répondre, en partie, à la question, semblant très simple de Viviane, mais qui s'avérait d'une complixité folle! il soupira, ne sachant trop par où commencer:

'' La raison de ma visite en Brocéliande est étroitement lié à mon besoin de vous rencontrer et d'assouvrir ma curiosité à propos d'évènements inconnus qui me sont arrivés... Une intuition et plusieurs rêves me faisaient croire que vous étiez la seule à connaître les réponses à mes questions...''

Il se disait avoir été très vague et s'attendait à donner plus de détails sur tout une fois le monde bien installé.

'' Étrangement, de cette simple intuition, plusieurs mésaventires me sont arrivés, entraînant, plus tard du coup, votre cher petit-fils...''

Perceval se trouvait bête d'avoir entrepris ce voyage dans ce lieu sacré sans n'en mesurer les réels dangers. Il s'en voulait amèrement. Puis, en se remémorant tout ce qui lui était arrivé depuis quelques jours, le seul visage qui se dessinait dans son esprit était celui de Nimue. Cette douce femme qui savait comment apaiser ses tourments depuis le début de tous ses blancs de mémoires, de ses maux et de ses folies. Il eut, de nouveau un pincement au coeur en réalisant à quel point il était mélangé...

* Quel pitoyable mentor dois-je être!!* se déplora-t-il.

Il espérait que cela n'avvait pas paru. Toutefois, cette souffrance intérieure était si vive qu'elle transparaissait dans tout son être! Bref, Viviane avait devant lui un homme très petit s'edifiant un mur d'orgeuil et de bravoure pour cacher le coeur saignant qui se cache au creux de son être...

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 29 Mai - 20:02

Pardonnez moi maitre , mais je suis extrêment fatigué.

Fatigué de sa journée, Galahad s'excusa auprès de son maitre et de la Dame du Lac. Allant plus loin, il s'étendit.

bIentôt le sommeil s'empara de lui et comme si on l'obligeait.
(Reve)
Les cris entendus la veille vinrent le hanté ujne deuxième fois de plus, mais il reconnut par dessus tout le décor de Camelot. Les cris poussés n'étaient nul autre que ceux de sa mère. Et se tournant pour inspecter , il vu son père assis pres d'une porte où sortit une jeune femme au visage accablé.


L'enfant est mort et votre femme ne pourra pas vivre longtemps

Il vit son père se rassoeir et plonger son visage dans ses mains. Il n'eut pas le temps de réfléchir si sa mère était réellement enceinte ou était-ce seulement son imagination

Nimue et maintenant ta mère. Quand ces morts cesseront-elles?

Messire Lancelot, elle désire vous voir.

Ils rentrèrent dans la salle et vinrent la pauvre femme. TRop faible pour murmurer les mots, Élaine ne prit que la main de son père avant de fermer les yeux.

Soudain, il sentit le sol se dérober sous ses pieds pour laisser place à une autre place à une autre vision cauchemardesse.

Allez cher Galahad

Cette voix, il s'en rappelait. Elle était celle de Perceval, son maitre. Il le suivit sans dire un mots et remarqua un amas de chevalier près au combat.. Pendant ce temps, la foudre déchira durement le ciel.

Tout y était l'orage, les cris et le sang allait surement venir bientot. Voila ce qui était l'étendu de ses visions. En quelques secondes à peine, des cavaliers ennemis foulèrent le sol de Logres. Les images défilèrent si vite que bientot, des bras tranchés,et des corps sans têtes jonchèrent le sol. Un tapis rouge sang ornait maintenant le sol autrefois vert.

Ne voyant plus aucun des hommes du roi de Logres, il paniqua. Il avait beau chercher parmi les corps décapités, il trouva celui de Sir Gauvain en premier. Un bras manquant et le cou lacéré. Plus loin, son père et son maitre se trouvaient sur le sol. Une épée dans le coeur de son père et le crane fendu de son maitre.

Voyant tourner le destin au désastre, galahad ne fut pas épargner. Une lance le transperca le réveillant du meme coups.


Sortant de ce terrible cauchemar , le souffle coupé, galahad ne put que crié:

NON !

Il avait peine a respirer et il avait très chaud. Puis en une vitesse éclair les images défilèrent. Le sang, les cris et la foudre. Se colant les mains sur les temps, il appela Perceval:

Maitre.

Il n'osait même pas pleurer, il avait seulement peur. Son imagination lui jouait-il des tours? Était-ce cette forêt qui s'amusait à lui jouer des tours où simplement seulement les événements auquel on s'attend le moins et qui finisse toujours par arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 29 Mai - 20:21

Perceval avait trouvé curieux la façon si hâtive de son écuyer de se hâter à prendre part au sommeil, mais il ne pouvait pas lui en vouloir, il comprenait très bien que cette journée avait été difficile pour lui. Il lui avait, après tout, aidé grandement à se rétablir et il avait été, de surcroît, envoûté par un charme. Sur ce, Perceval s'était remis à se perdre dans les méandres de son esprit, très égoïstement... Quand soudain, le cri de Galahad, alimentant ses réflexes de chevaliers, le firent bondir sur ses pieds, sortant, de ce fait son épée de son fourreau... À l'affût d'un danger, le chevalier garda le pommeau de son épée bien serré dans ses paumes. Une fois eut-il réalisé qu'il n'y avait aucun signe éminent de danger, il se détendit et rangea son arme. Ensuite, voyant son écuyer, ruisselant de sueur et tout tremblant, de nouveau, il alla vers lui et déposa sa main sur son front, puis sur son bras:

'' Recommence-t-il à vous faire souffrir? Qu'y a-t-il, mon brave? ''

Finalement, Perceval se dit en lui-même:

* Ferait-il des rêves étranges, lui aussi?*

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 29 Mai - 21:22

Aussi tremblant qu'une feuille Galahad, regarda Perceval. La voix troublée et la respiration touours haletante, il dit:

Elles vont mourir et vous aussi.

Galahd espérait tellement que se cauchemar ne soit pas réel ou qu'il ne se réalise jamais. Il avait complètement perdu la tête pendant quelques minutes


Parvenant à se calmer, il murmura quelques mots:

Des cris... Du sang ... de la foudre

Son maitre avait-il compris? Et la Dame du Lac?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 29 Mai - 21:57

Encore ses mots, toujours les mêmes depuis qu'il avait touché cet arbre maudit. Quand Perceval entendait ses mots de la part de Galahad, il se sentait tout étrange à l'intérieur, comme si le jeune homme disait des choses trop poussés pour être connus au grand jour. Il oublait tous ses propres problèmes et n'avait toujours qu'une idée en tête: apaiser du mieux possible le jeune homme... Cependant, il se déplorait en disant:

* Je ne suis pas une femme, encore moins sa mère, je connais l'art des armes, mais je ne connais rien au niveau du réconfort...*

De toute façon, il était conscient qu'il ne pouvait pas faire grand-chose pour le calmer. Il se disait plutôt que cette petite incartade allait peut-être même pouvoir lui fournir réponses à ses nouvelles interrogations! Il s'accroupit auprès de Galahad, tremblant de part en part, pour déposer sa main sur son épaule. Puis, il tourna sa tête vers Viviane et dit, inquiet:

'' Il ne cesse de répèter ces étranges paroles depuis qu'il a été attiré par ces symboles dont la signification me doivent être inconnus... J'ignore si avant cette aventure mystérieuse avec cet arbre, il agissait de la sorte, toutefois, cela semble de plus en plus fréquent et relatif au sommeil! Pouvez-vous l'apaiser et... essayer de savoir ce qu'il a? Moi, j'ai déjà tenté plusieurs choses et les résultats n'étaient guère concluant...''

* Nous avons besoin des femmes dans ce monde...* avait dit Gauvain. C'était vrai!

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mer 30 Mai - 20:59

Même calmé, Galahad semblait dans une paranoia. Il ne pouvait même pas penser. Il ne faisait que regarder Viviane et Perceval comme s'ils étaient non des amis,mais des ennemis. Galahad se sentait dépourvu de tout réflexe. Il se mit à trembler de plus belle, lorsque Perceval posa sa main sur son épaule. Il se dégagea tout de suite pensant que celi-ci allait l'attaquer. Rapprochant ses jambes de son cors, il murmura:

Elles vont mouriR ?

Sa respiration commencait à redevenir vite. Il sentait presque le sang lui monter dans les oreilles. Il avait parfois des spasmes inquiétant. Son regard livide avait une teinte de mort.

Le mot "arbre" prononcé par Perceval, fit réagir l'écuyer, revoyant encore non la foudre, mais le bain de sang auquel il avait pu voir les meilleure chevalier tomber au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Jeu 31 Mai - 23:20

Perceval voyait à quel point il n'avait pas de réconfort dans ces situations. Ayant penser bien faire en aposant sa main sur son épaule, désormais, il était décontenacé. Malgré la résistance, il réussit, toutefois, à le forcer à se recoucher. Les spasmes qu'il avait, l'inquiétait effectivement. Le chevalier le regarda dans les yeux et lui dit le plus calme possible:

'' Prenez de grande respirations, vous avez seulement fait un horrible cauchemar. Tout va bien! Je suis a vos côtés...''

Puis, regardant anxieusement une seconde fois Viviane, il dit:

'' Pourriez-vous m'aider à apaiser votre petit-fils? Nous devons le calmer pour être en mesure de savoir ce qu'il a vu..''

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Dim 3 Juin - 11:30

La respiration du jeune homme commencait à être plus rapide. il avait du mal à se calmer.


Nimue......le bébé...mère...père...le roi...tous morts...


Puis cet affreux mal de tête lui revint. Il appliqua ses deux mains sur ses tempes et serra les dents pour ne pas crier. Il revoyait sans cesse les cadavres des personnes qui lui était chères. Puis, le mal devenant insuportable, Galahad poussa un effroyable cri puis s,arreta net, le regard livide. Après avoir observer quelques minutes son maitre, il retomba sur le sol, inconscient. Sa respiration était maintenant lente et il avait parfois des spasmes, même dans son inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Lun 4 Juin - 21:59

* Mais de quoi parle-t-il, bon sens? Fusse-t-il devenu fou? Quel bébé? Il semble grandement traumatisé par quelque chose en relation avec sa famille...*

Perceval restait à côté de Galahad figé sur place. Quand il ne comprenait pas une situation, Perceval devenait facilement mélangé et iritable. Toutefois, fort courtuis et orgueilleux, il tenta encore de cacher ses vrais ressentiments. Cependant, il avait déjà trop caché ses ressentiments et cette fois, déjà tourmenté par sa vie personnel et anxieux pour son écuyer sous sa tutelle, il explosa sous le trop plein de nervosité. Non pas face à Galahad qui était inconscient, mais face à la Dame du Lac. promptement, il se leva et lança plus démesuréement qu'il l'aurait souhaité:

''Viviane, pourquoi ne puis-je rien savoir! Je voudrais apporter de l'aide à mon cher écuyer et je ne peut point le faire, car je suis trop ignorant!! Mais pourquoi, pourquoi donc ma curiosité m'a amené à Brocéliande... Cet endroit que vous appelez santuaire sacré est en vérité un vrai enclos maudit et empli de misère!!!

On voyait le sang battre dans ses tempes et son teint devenir rougeâtre. Perceval n'avait jamais ressenti un sentiment de colère et d'impuissance aussi forte. En tout cas, depuis la quête du Graal en vérité.

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Mar 19 Juin - 10:24

En devenant inconscient, Galahad ne manqua pas de replonger dans son rêve, mais cette fois il lui était impossible de se reveiller. On aurait dit qu'on desirait qu'il voit la misère, la douleur et la peur de son monde. C'était la troisieme fois qu'il revait à ses evenements. Pourquoi lui?

Sa mère allait-elle mourir? Nimue était-elle morte dans de mystérieuse circonstance ? Son père, son maitre et les autres alaient-ils trouver la mort eux aussi? Toute des questions sans réponses.

Après quelques minutes, Galahad commenca à se tortiler. Il n'ouvrit point les yeux, mais il bougeait. Le pauvre jeune homme avait bien trop honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Ven 22 Juin - 20:49

Nimue était partie depuis un bout de temps, mais elle s'Arrêta en chemin puis elle eut une soudaine vision. Son frere était juché sur le sol, en proie à d'horribles cauchemars, Perceval et Viviane étaient penchés sur lui. Elle décida donc de faire demi-tour et de voir si cette vision était vrai ou totalement fausse. Elle les vit au loin et galopa vers eux. Elle descendit de sa monture encore en marche et se prit le pieds dans l'étrier. Lorsqu,elle se releva , elle avait un egrosse égratignure sur le front. Elle s'élanca vers Galahad et vit qu'elle n'avait pas eut tort de revenir. Elle se mit à genou et prit son frere dans ses bras, lui chuchotant des mots à l'oreille. Au bout de quelques minutes, elle sentit la respiration de Galahad redevenir normale et il n'était plus en proie de spasmes. elle déposa sa tête sur le sol et se leva. elle savait qu'elle l,avait appaisé , mais non guérit Nimue entraina Percaval plus loin derrière un arbuste et lui prit tendrement la main.

"Calmez vous , Sir, rien ne vaut la peine de s'énerver. Vous Vous demander surement pourquoi je ne suis pa rentré, mais la riaosn est simple, j'ai eut une vision comme quoi mon frere était dans un mauvais état et je suis revenue."

Elle se mit sur le bout des pieds et embrassa les lèvres de son amant. Puis, elle le serra contre elle.

"Ce n'est pas votre faute, Perceval, ce n,est la faute à personne..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Sam 23 Juin - 10:37

Lorsqu'il avait senti la douce poigne de son adorable Nimue, il sentit dans son corps, une vive chaleur bienfaisante. Toutefois, il n'était pas en état moral pour couvrir la demoiselle de baiser. De plus, devant la Dame du Lac, il ne s'en sentait pas très aise! Surtout que celle-ci devait sans doute savoir que sa femme était Blanchefleur. Perceval soupira, la Dame du Lac devait savoir, maintenant, ce qui le tourmentait tant. Il ne pouvait plus cacher la vérité.

'' Gente Nimue, je suis plutôt contente de vous voir! Votre frère, depuis quelques instants, délire. Il croit dur comme fer que vous êtes morte... Il dit aussi, que votre mère et que Sir Lancelot est mort. Il parle, aussi, d'un bébé... Je suis inquiet, dites-moi que vous savez ce qu'il a et que ce n'est pas encore à cause de cette forêt maudite, dans laquelle je n,aurais jamais dû m'aventurer avec celui dont on m'avait chargé la tutelle...''

Nimue avait beau avoir voulu rassuré le chevalier, Perceval avait un coeur beaucoup trop sensible et dévoué pour ne pas être inquiet pour son écuyer. Il serra fortement Nimue dans ses bras et lui donna un léger baiser sur les lèvres. Il lui murmura:

'' Que tous sache que nous nous aimons de foi et d'amour, maintenant! J'ai vécu trop de choses terribles pour mentir encore au grand jour... La vie est si fragile... J'ai même faillit la perdre 2 fois! Donc, nous devons rester franc tout le long de celle-ci, qui advienne ce qu'il adviendra, pour pouvoir affirmer, au moins, que nous avons vécu, intensément, tout le bonheur que nous avions à vivre et ça, même devant l'oeil réprobateur du public! Nimue, celle que j,aime, restez ici à nous aider!''

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galahad
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
Chevalier du Graal/modérateur Québecois
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 29
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Dim 24 Juin - 9:05

L'arrivée soudaine de sa soeur avait procuré, au jeune homme, un peu de bien. Il avait cessé de se tortiller et avait enfin ouvert les yeux.

Il se tourna sur le coté et apercu au loin son maitre et sa soeur , dans les bras l'un de l'autre. Comment est-ce possible? Puis le coup du chapeau, fut lorsqu'il vu son maitre embrasser Nimue sur les lèvres.

Il bascula sur le dos et des larmes coulèrent sur ses joues. Il venait d'apprendre que son maitre avait une relation adultère avec Nimue...


Pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Nimue
Fille de Lancelot
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 27
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Dim 24 Juin - 9:17

Dans les bras de son amant, la jeune femme se sentai si bien. Il était l'homme qu'alla avait toujours aimé et qu'elle aimerait toujours, peut importe les obstacles qui voudraient les séparer. Aucune distanca ne pouvait altérer la folle et ardente passion qu'éprouvait nimue. Il lui avait dérobé son coeur. Elle aurait voulu le cajoler doucement et se laisser cajoler, mais la situation nétait pas la meilleure pour cela...

Émue par ses paroles, Nimue ne put s'empêcher de verser quelques larmes. Elle n,avait , d,ailleurs, même pas remarquer que Galahad les avait surpris... Dans sa tête , elle se demandait de quel bébé il avait voulu parler, du sien ? Était-elle enceinte?



"J'aimerais tant vous dire ce que vous voulez entendre, mais je nen sais pas plus qu vous. Cette situation me fait peur à moi aussi, mais je resterai avec vous , je resterai avec vous pour l'éternité s'il le fallait."


Elle se défit tranquillement de son étreinte, en proie à une énorme angoisse. Au bout d'un certain temps, elle lui prit la main et le fixa intensément.

"Vous avez dit qu'il fallit rester franc, mais la vérité peu faire mal. Je ...je ne sais pas comment vous le direce qui me pèse sur le coeur, c'est difficile...

" Perceval , J'hésitais à vous le dire , mais je ne peu plus garder cela pour moi: Votre femme à un amant et ce n'est nul autre que le chevalier Gauvain...

C'est dur à croire, mais c,est la vérité...

Désolée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medieval.forumotion.com/portal.htm
Perceval le Gallois
Chevalier du Graal/ Admine
Chevalier du Graal/ Admine
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 28
Localisation : Camelot
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   Dim 24 Juin - 11:48

Ses mots raisonnèrent dans l'esprit du chevalier et lui firent, tout d'abord, un effet fort dévastateur. Il restait planté là, face à Nimue, la bouche grande ouverte. Puis, en s'essuyant une larme, il se dirigea, subitement, vers un rosier, non loin, pour en décocher une rose. Violemment, il la lança sur le sol et sauta à pied joint dessus en disant, d'une voix brisée:

'' Quand est-ce que cette histoire de trahison finira-t-elle! J'ai trahi ma femme qui m'avait déjà trahi! Nous ne pouvons plus être uni par les liens du mariage moi et Blanchefleur, c'est fini! Je demanderai à Sir Arthur de les rompre et de vous épouser, vous, Nimue! Ainsi, notre amour sera légal et je cesserai de souffrir d'un lourd tourment!''

Il retourna alors sa tête vers Nimue, puis, vers Galahad. Il semblait éveillé! Avait-il entendu quelque chose? Finalement, doucement, il s'asseya au bord du rosier attendant la réaction, sans doute, démesuré de son écuyer, celle de Viviane et, bien sûr, celle de sa charmante Nimue!

Il hurla finalement, d'une voix encore plus brisée:

'' Comme je suis indigne d'être chevalier... Galahad mérite de l'être beaucoup plus que moi! Je suis un pitre, un mauvais exemple...''

_________________


Il n'existe point de plus magnifique perle que la délicate fille de mon meilleur ami! Elle est si belle et exceptionnelle: elle ne mérite point un homme égaré comme moi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude et désespoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude et désespoir
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Solitude et Désespoir. [PV : Libre]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dames du Lac :: Derrière les brumes :: Brocéliande-
Sauter vers: